Home

Sexe vielle recits de sexe

Sexe vielle recits de sexe

sexe vielle recits de sexe

Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels. L a newsletter d'histoires de sexe Inscrivez-vous à la lettre d'information. Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage.

Pour la première fois. Dans la zone rouge. Nous sommes amants, mais pas tout à fait comme les autres. Elle a bien vécue: Je n'ai que 3O ans. Nous nous sommes rencontré par hasard dans un train. Nous allions au même endroit et pendant plus de 3 heures le TGV nous a conduit dans la même ville. Elle a donné son adresse et une fois arrivés elle m'a demandé de venir chez elle plutôt que de descendre dans un hôtel. Il était très tard et je n'avais pas retenu de chambre. Il faut dire que cette dame m'avait tenu compagnie, tout le long du trajet: Dans son appartement assez grand, elle m'a tout d'abord offert un encas.

En discutant elle me dit en plaisantant à moitié: Je demande toujours avant! Je n'ai jamais forcé une femme. Je suis peut être âgées, mais j'aime bien le sexe. Mais mes soupirants m'ont abandonnée. Mais arrêtez vos compliments, vous allez me faire rougir. Je m'allonge et ouvre un livre, comme tous les soirs avant de m'endormir.

Je ne suis pas rentré dans le draps: Je suis sur le point de m'endormir quand la porte s'ouvre: On lui donnerait 40 ans au plus. Je peu apercevoir ses seins à peine déformés, son ventre plat et une toison sur son bas ventre.

Je suis quand même gêné d'être moi même totalement nu. D'autant plus que la vue de cette femme me fait bander et mon sexe a une belle érection. Et son soutien-gorge emprisonnait deux seins lourds, dont je sentais les pointes dures se dresser. Maman avait repris mon sexe dans sa main, et ses doigts jouaient distraitement avec lui et avec mes bourses. Elle gémissait doucement, tandis que son autre main caressait mes cheveux.

Nus tous les deux, nous nous sommes longuement embrassés. Son corps disparut sous la mousse, mais je la sentais disponible et tout simplement assoiffée de sexe. À nouveau, son regard se promena sur tout mon corps. Ses mains avaient aussi disparu sous la mousse ; seule émergeait sa tête. Elle avala les premières giclées, puis ma jouissance déborda et se répandit sur ses joues et son cou. Je poussai deux, puis trois doigts, dans son sexe que je devinais dégoulinant de plaisir dans la chaleur du bain.

Pendant un long moment, je jouais à pétrir ses seins, à fouiller son sexe, à flatter ses fesses. Nos bouches ne se quittaient pas, dans un baiser passionné. Pendant de longues minutes, la salle de bain résonna de gémissements et de cris.

Je ne sais plus combien de fois elle et moi avons joui ainsi dans la baignoire. Depuis, ma mère et moi avons de temps en temps des relations sexuelles, parfois calmes, mais le plus souvent torrides.

Photo sexe gratuit sexe a reims

Ajoutez HDS à vos favoris. A mateurs de littérature sexy, vous trouverez sur HDS de nombreuses histoires de sexe vécues ou romancées. Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels. L a newsletter d'histoires de sexe Inscrivez-vous à la lettre d'information.

Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage. Pour la première fois. Dans la zone rouge. Je suis d amiens aux rameaux, je suis allé chez mon oncle et ma tante qui ont la cinquantaire, ils resident dans la marne, je suis resté dix jours.

Comme mes cousins ne sont plus chez leurs parents j ai pu rester, ma tante recevait sa soeur qui a soixante ans et qui est veuve depuis vingt ans, nos chambres communiquent par une porte. Depuis bien longtemps, à mon service chaque vendredi, ses yeux plein de malice et un je-ne-sais-quoi dans son allure, me faisaient rêver et, ces temps derniers, fantasmer à un tel point que, dans l'obscurité de ma chambre, étendu sur mon lit, à poil, je me branlais en nous imaginant.

Il fallait que je tente quelque chose, au risque de me voir repousser, ou même gifler. Quand je rentrais le vendredi soir, après un rapide "bonsoir", je ne manquais pas de lui annoncer que j'allais me changer dans ma chambre.

Une fois déshabillé, nu comme un ver, bandant comme un fou, j'agitais ma bitte en me poitionnant, de face ou de profil, juste en face du trou de serrure, en souhaitant, qu'un jour, elle vienne y coller son oeil malicieux. En m'exhibant, je regardais bien le bouton de la porte et écoutait attentivement pour discerner tout mouvement qui aurait pu trahir sa présence. Hier, j'ai fait de même. La bitte à la main, j'ai vu la poignée de ma porte bouger légèrement, heurtée, sans doute, par son visage alors qu'elle approchait son oeil du trou de la serrure Vous devinez la suite!

De ma main libre, j'ai brusquement ouvert la porte et Marie-Thérèse s'est retrouvée devant moi, pliée en deux, la bouche presque à la hauteur de ma queue. Rouge de confusion, les yeux fixés sur mon bas ventre, Elle a reculé d'un pas. Je l'ai serré contre moi, et maîtrisé, très facilement, ses gestes un peu désordonnés de défense. Nos lèvres se sont rejointes dans un profond baiser. Quelles surprises, elle embrasse beaucoup mieux que je ne le croyais. Elle n'est peut-être pas aussi niaise que je le pensais?

Ses mains se collent à mes fesses, puis se saisissent de ma bitte pendant que je pars à la découverte de son vieux corps. Sous sa robe, un jupon à soulever. Sous son jupon une culotte en coton, chaude et bien enveloppante. Ma main toujours plus polissonne caresse son ventre et descend vers sa féminité.

Elle est poilue, j'adore. Je l'étend sur mon lit, fais sauter ses vêtements: Ses fesses sont fermes et accueillantes. Ma langue se perd dans ses trésors. Elle glousse à chaque succion de son clito. J'ai plein de poils dans la bouche, son odeur est forte mais tout cela m'envoûte. Sa bouche se saisit de mon sexe tendu. Elle me suce comme elle sucerait un esquimaud, ses mains jouent avec mes couilles.

Mon foutre risque, à ce jeu là, de tout lui gicler au visage.



sexe vielle recits de sexe

.



Sexe d un homme sexe fetichiste

  • Sexe vielle recits de sexe
  • Son corps disparut sous la mousse, mais je la sentais disponible et tout simplement assoiffée de sexe.
  • Je me redressais, soudain gêné.





Jeune sexe le sexe yasmine


Mais arrêtez vos compliments, vous allez me faire rougir. Je m'allonge et ouvre un livre, comme tous les soirs avant de m'endormir. Je ne suis pas rentré dans le draps: Je suis sur le point de m'endormir quand la porte s'ouvre: On lui donnerait 40 ans au plus. Je peu apercevoir ses seins à peine déformés, son ventre plat et une toison sur son bas ventre. Je suis quand même gêné d'être moi même totalement nu. D'autant plus que la vue de cette femme me fait bander et mon sexe a une belle érection.

Elle me regarde et se moque de moi: En attendant elle s'approche et commence à me sucer et le fait avec une dextérité qui montre son habitude de faire des fellations. Mais elle sait s'arrêter bien avant que je jouisse: Quand je te sucerais à fond, je me régalerais de boire ton sperme. Mais je veux que d'abord tu me suces pour me faire jouir plusieurs fois.

J'obéis à cette demande. Elle a enlevé son peignoir et elle est nue. J'admire ce corps dans son entier: Elle s'est couchée à côté de moi et je passe ma tête entre ses jambes et trouve le clitoris. Je pose ma langue dessus et trouve que son con a bon goût. Je suce et la doigte. Elle tremble des caresses que je lui fait, d'autant plus que je lui mets un doigt dans le cul.

Elle écarte les fesses pour faciliter la pénétration puisque j'y rentre tout mon index. Elle jouit en effet plusieurs fois. Après ses orgasmes elle veut être baisée. Je m'y emplois et de son côté elle accompagne tous mes mouvements en gémissant et en me demandant de suivre son rythme. C'est elle qui me demande d'aller plus ou mois vite pour guider son plaisir. Elle me demande de l'attendre: Et devant moi, elle écarte très fort ses cuisses et rentre en elle ce gode.

Elle le fait aller et venir dans son con et finalement elle jouit devant moi. Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage. Pour la première fois. Dans la zone rouge. Marie-Thérèse, c'est ma petite bonne. Elle a près de soixante ans. Elle est vieille fille et a souffert de la vie. Elle est très pieuse, mais coquine, ce que j'ai appris plus tard.

Depuis bien longtemps, à mon service chaque vendredi, ses yeux plein de malice et un je-ne-sais-quoi dans son allure, me faisaient rêver et, ces temps derniers, fantasmer à un tel point que, dans l'obscurité de ma chambre, étendu sur mon lit, à poil, je me branlais en nous imaginant. Il fallait que je tente quelque chose, au risque de me voir repousser, ou même gifler. Quand je rentrais le vendredi soir, après un rapide "bonsoir", je ne manquais pas de lui annoncer que j'allais me changer dans ma chambre.

Une fois déshabillé, nu comme un ver, bandant comme un fou, j'agitais ma bitte en me poitionnant, de face ou de profil, juste en face du trou de serrure, en souhaitant, qu'un jour, elle vienne y coller son oeil malicieux.

En m'exhibant, je regardais bien le bouton de la porte et écoutait attentivement pour discerner tout mouvement qui aurait pu trahir sa présence. Hier, j'ai fait de même. La bitte à la main, j'ai vu la poignée de ma porte bouger légèrement, heurtée, sans doute, par son visage alors qu'elle approchait son oeil du trou de la serrure Vous devinez la suite!

De ma main libre, j'ai brusquement ouvert la porte et Marie-Thérèse s'est retrouvée devant moi, pliée en deux, la bouche presque à la hauteur de ma queue. Rouge de confusion, les yeux fixés sur mon bas ventre, Elle a reculé d'un pas. Je l'ai serré contre moi, et maîtrisé, très facilement, ses gestes un peu désordonnés de défense.

Nos lèvres se sont rejointes dans un profond baiser. Quelles surprises, elle embrasse beaucoup mieux que je ne le croyais. Elle n'est peut-être pas aussi niaise que je le pensais? Ses mains se collent à mes fesses, puis se saisissent de ma bitte pendant que je pars à la découverte de son vieux corps. Sous sa robe, un jupon à soulever. Sous son jupon une culotte en coton, chaude et bien enveloppante. Ma main toujours plus polissonne caresse son ventre et descend vers sa féminité. Elle est poilue, j'adore.

Shanita Pixler  

Russian milf porn shemale porno

No description. Please update your profile.